Venez rencontrer Romain, un Backpacker qui fût l'un des premiers

03/10/2018

De l'Irlande aux Amériques en passant par l'Océanie, telle est la vie de blogueur.

Si vous avez lu l'article L'Argentine, le perle de l'Amérique Latine; vous avez déjà entendu parler de Romain. Ce blogueur voyage qui fut parmi les premiers à s'expatrier. Aujourd'hui, nous vous invitons à en découvrir plus sur cet homme qui a la bougeotte.

Bonjour Romain, d'après ce que nous savons tu as fait partie des premiers jeunes à vouloir t’expatrier, lorsque ce n’était pas si courant. Peux-tu nous raconter un peu ton parcours ? Ton déclic ? Les pays où tu es allés ?

Bonjour à tous, Je suis parti de France a l’âge de 24 ans (je vais bientôt arriver sur mes 35 ans).

J’ai commencé par 4 mois en Irlande, à Dublin, où j’ai amélioré mon anglais à travers un stage dans une famille d’accueil sponsorise par l’ANPE et la mission locale à l’époque.

Ce fut le déclic de la suite des aventures si je puis dire, j’avais l’Australie en tête depuis quelques temps et je me suis dit après l’Irlande, voilà c’est le moment, il faut que tu prennes ton envol et surtout que tu n’es pas de regrets plus tard.

Ayant eu un grave accident de voiture 1 an et demi avant, je voyais la vie différemment, et n’ayant pas grand-chose en France qui me retenait, avec en plus des parents qui m’ont toujours emmené en voyage avec eux lorsque j’étais petit, c’était la suite logique.

J’ai donc passe 4 mois en Irlande, 2 ans en Australie, 6 mois en Asie, 3 ans en Nouvelle Zelande, 2 mois au Moyen Orient et 15 mois dans les Ameriques (road trip USA-Patagonie),je vis maintenant à Barcelone depuis 1 an et demi.

Petra, Jordanie

Romain à Petra, Jordanie.

Comment arrives-tu à financer ces expatriations ou ces voyages ?

Je suis parti en Australie avec un peu plus de 6000 euros que j’avais économisé depuis l’âge de mes 18 ans, ou je bossais tous les étés en France.

Par la suite, ce fut le système D en arrivant en Australie. J’ai fait pleins de petits boulots qui payaient très bien (serveur, barman, ramassage de fruits etc..).

J’ai rencontré ma compagne avec qui je suis depuis plus de 8 ans au milieu du «bush » australien, et on a décidé de voyager/travailler comme cela.

Par la suite nous avons chacun développé nos propres carrières, moi dans le tourisme et elle dans l’enseignement

Parle nous de ces petits boulots que tu as pu effectuer une fois à l’étranger ? Comment as-tu fait pour les trouver ? Y en a t-il des plus atypiques que d’autres ?

Alors je pense avec le recul, que le fruitpicking (ramassage de fruits) est le boulot le plus atypique fait, car j’ai eu plusieurs expériences.

Entre ramasser des pastèques de plus de 15kg sous 40 degrés sur la Cote Est Australienne, élaguer des arbres dans le bush australien avec des kangourous pas loin ou encore vider un bateau de pêche, qui rentre de plus de 2 mois de mer en quelques heures et recevoir plus de 300$ en cash, ce sont des expériences que je ne regrette pas du tout.

Pour trouver ce genre de boulot, le bouche à oreille marche très bien, ou il existe aussi des sites spécialisés comme gumtree.com.au en Australie ou trademe.co.nz en Nouvelle Zélande.

Il faut être débrouillard et ne pas hésiter à demander, par exemple j’ai travaillé durant 4 mois dans une petite ville perdue au milieu de rien en Australie car j’avais entendu dire qu’il y avait du travail. J’ai appelé 2 auberges de jeunesse pour confirmer, elles m’ont dit qu’effectivement la saison commençait dans quelques jours, le lendemain je prenais un vol Melbourne-Darwin (plus de 3000km de distance) et 24h après j’avais du travail !

Nouvelle Zelande a Rotorua

Romain en Nouvelle-Zélande à Roturua

Qu’est-ce qui te donne envie de continuer à t’expatrier, à changer de pays ?

La soif de découverte! Rencontrer de nouvelles personnes, de nouveaux lieux, de nouveaux paysages, la vie est bien trop courte pour ne connaitre que son pays !

Ensuite le voyage est comme une drogue, quand on commence c’est dur de s’arrêter !

Comment choisis-tu tes destinations ?

Pour l’Océanie on a surtout fait en fonction des Working Holiday Visa (visa vacances travail en français) qui offrent la possibilité pour des jeunes entre 18-30 ans ne partir vivre et travailler dans un pays pendant un an ou deux.

Pour le reste, quand on visite un pays, ou un continent, on se renseigne beaucoup dessus avant, les choses à voir/faire, et aussi le feeling que l’on a sur un pays (on est souvent attire par un pays plus qu’un autre sans raison valable).

Ce que l’on cherche avant tout, c’est le dépaysement, le fait de pouvoir parler avec les gens sur place, de comprendre la culture locale, comment vivent les autres etc..

Torres del Paine,Chili

Romain à Torres del Paine,Chili.

Comment arrives-tu à te créer une vie professionnelle mais aussi une vie personnelle sur place, si tu bouges tout le temps ?

Concernant la vie professionnelle, travaillant dans le tourisme, plus je voyage mieux c’est !

J’ai saisi une opportunité en Nouvelle Zélande, une compagnie qui m’a donné ma chance dans le tourisme (alors que je n’ai aucun diplôme la dedans),et c’est comme ça que j’ai pu mettre un pied à l’étrier et maintenant j’ai plus de 6 ans d’expérience dans le tourisme.

Sur le plan personnel, j’ai la chance d’avoir ma compagne qui aime beaucoup bouger aussi et qui a un travail qui lui permet de pouvoir travailler partout sur terre (professeur d’anglais pour adultes en école privée).

Enfin sur les amis, on a toujours fait des connaissances très rapidement et on a beaucoup de contacts de par le monde, ce qui est assez avantageux quand on se rend quelque part (de passage en Colombie, on a pas payé une seul nuit d’hôtel dans tout le pays, car nous étions hébergés chez les anciens étudiants de ma compagne qui avaient étudiés en Nouvelle Zélande.)

La plupart des gens refusent de s’expatrier par peur de l’inconnu, mais aussi car ils ne savent pas comment s’y prendre. Quels conseils pratiques pourrais-tu leur donner ? Comment t’organises-tu lorsque tu souhaites t’expatrier ?

En Europe, travailler dans un autre pays est très facile. Vivant à Barcelone depuis 1 an et demi, les démarches sont assez simples (l’administration reste la même), et la culture européenne est assez similaire donc il est très facile de s’intégrer et de faire des connaissances pour ensuite trouver un travail.

Pour le reste du monde, je pense qu’a l’heure actuelle il est important de quitter sa zone de confort et de pouvoir voir comment le reste de la planète vit, communique, travail.

Quand on s’expatrie il est important de lire beaucoup sur le pays en question, quelles sont les villes les plus intéressantes, comment louer un appartement/maison, comment ouvrir un compte en banque, une ligne de téléphone etc..

Ce sont des questions basiques mais qui vous feront gagner un temps précieux une fois sur place.

Avec les réseaux sociaux, il est très facile de trouver différentes communautés vivant sur place et donc pouvoir discuter avec les gens (je cite en vrac, les français en Nouvelle Zélande ou les français à Barcelone,2 groupes Facebook avec plus de 20 000 personnes dessus).

desert d'Atacama,Chili

Désert d'Acatama, Chili

Et côté administratif ? Sécurité sociale ? Retraite ?

C’est une très bonne question car essentielle, la santé en France est souvent perçue comme acquise, hors quand on s’expatrie on se rend compte de la chance d’avoir un système de santé comme le nôtre.

J’ai une assurance santé qui s’appelle la CFE (caisse des français à l’étranger) et qui me couvre partout où je vais (c’est une assurance spécial pour expatrié).

En plus de ca j’ai une mutuelle pour les rares cas ou l’assurance ne couvre pas.

Tout ceci a un cout, mais j’ai trop vu de cas ou des gens n’avaient pas d’assurance, et payer des centaines de milliers d’euros lors d’un accident/séjour à l’hôpital.

Concernant la retraite, un expatrie ne cotise pas beaucoup ou très peu pour sa retraite, c’est à lui de faire sa cagnotte pour ses vieux jours.

Personnellement je pense que notre génération n’aura pas de retraite (200 euros par l’état a 75 ans, au vu de l’âge qui ne cesse d’être repoussé),un système économique en bout de souffle, bref ce n’est vraiment pas mon sujet d’inquiétude.

Et concernant ton blog qu’est-ce qui t’a donné envie d’en ouvrir un ? Travailles tu en freelance ? Comment ça se passe ?

Concernant mon site internet, l’idée me trottait dans la tête depuis pas mal de temps, j’écrivais des articles ,je prenais des photos mais je ne savais pas ou mettre tout ceci.

Je voulais un endroit à moi, que je puisse configurer moi-même, d’où l’idée de mon propre site internet que j’ai construit en 6 mois à peu près.

Je viens de commencer un travail en free-lance après de longues recherches.

je travaille pour une compagnie américaine de location de bateaux à travers le monde, et je gère le secteur français et espagnol.

C’est vraiment tout récent, car mon 1er jour de travail sera le 1er Octobre !

l’île de Pâques

L'île de Pâques

Qu’est-ce qui te manque le plus dans cette vie d’expat ?

Honnêtement pas grand-chose, je dirais passez plus de temps avec les amis d’enfance et la famille (c’est une des raisons qui nous a poussé à revenir en Europe).

Mais mis à part ça, je suis content des choix réalisés et pour rien au monde je ne changerais.

Et niveau voyage, comment t’organises-tu ? Plutôt last-minute ou en avance ?

Un peu des 2, je veux dire il y a 2 semaines nous sommes partis au Monténégro pendant 8 jours et nous nous sommes vraiment organisés que 2 jours avant…

Autant pour des voyages plus longs (road trip) on essaye de réserver les vols le plus longtemps à l’avance par exemple.

Monument Valley,USA

Romain au Monument Valley, USA

Quel est l’objet le plus indispensable lorsque tu voyages ? Et celui qui t’es arrivé d’emmener pour ensuite te dire « Mais pourquoi ? »

Un couteau ! Le nombre de fois où un couteau est utile quand on voyage,lorsque qu’on fait du camping, lors de trek etc..

Une chose aussi très utile, c’est l’application Maps.me sur smartphone qui permet de se guider sans internet! Il suffit de télécharger la carte de tel pays et hop, vous pouvez voir votre position en temps réel, les chemins de randonnée, treks, cette application nous a sauvé quelques fois !

Sur les choses inutiles, je dirais trop de fringues, on prend toujours trop d’affaires et au final on voit que c’était pas la peine d’en prendre autant.

As-tu une anecdote de voyage à nous raconter ?

J’en ai beaucoup ! Une qui me fait toujours sourire, c’est le nouvel an à Sydney en Australie sur les marches de l’opéra.

Nous étions avec un ami assis sur les marches de l’opéra pendant 7 heures pour avoir une bonne place, et juste a cote se tenait comme chaque année, un grand bal dans l’opéra où la soirée était à plus de 2000$ par personne.

Seules des barrières séparaient la foule du carre VIP, et a un moment nous avons pu nous faufiler à l’insu des gardes de sécurité dans ce fameux carre, ou le champagne et les petits fours étaient gratuits, et nous avons pu voir le feux d’artifice de la meilleur vue possible avec champagne ! Un très bon souvenir !

Grand Canyon,USA

Grand Canyon, USA

J’ai pu voir sur ton blog, plusieurs citations. La lecture t’a-t-elle poussé à voyager ? Quelle est ta citation préférée ?

Effectivement j’adore lire et du coup cela a influencé sur la suite, tous les livres de Jules Verne par exemple sont une invitation au voyage, étant fan de science-fiction aussi, beaucoup d’auteurs m’ont fait rêver.

Ma citation préférée, c’est difficile j’en mettrais deux:

"To understand the world, you have to go and see it" (je n’ai pas l’auteur)

et l’autre:

"Dans 20 ans, vous serez plus déçu par les choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez." de Mark Twain

pyramides de Ghizeh,Egypte (big)

Romain au Pyramides de Ghizeh,Egypte

Allez, dis nous tout ! Quelle est ta prochaine destination ?

Ça sera l’Afrique! Togo, Benin, Burkina Faso et plus ! On verra ?

Vous souhaitez en savoir plus sur l'une de ces destinations, Romain a écrit pour nous un article sur l'Argentine

Toutes les photos sont de Romain Buisson

Derniers posts

8 livres de voyage pour vous aider à rêver

8 livres de voyage pour vous aider à rêver

Vous cherchez des livres à lire en quarantaine? D'accord! Voici quelques récits de voyage captivants qui vous feront rêver de voyager à nouveau. en savoir plus

Apprenez à être un instagrammer de voyage pendant la quarantaine

Apprenez à être un instagrammer de voyage pendant la quarantaine

Votre Instagram était autrefois coloré par vos voyages ... et maintenant vous êtes coincé chez vous sans plans de voyage ni partage de belles photos - nous avons parlé à 3 Instagrammers qui vous montreront comment donner une nouvelle vie à votre Insta! en savoir plus

Retardez votre séjour!

Retardez votre séjour!

Découvrez pourquoi le dilatoire de votre voyage peut avoir un impact positif sur l'industrie du voyage et comment vous pouvez réclamer des bons de voyage pour votre voyage annulé. en savoir plus

14 bons films pour voyager de la maison

14 bons films pour voyager de la maison

Découvrez ces films itinérants maintenant de chez vous et voyagez sans bouger. en savoir plus

15 musées à travers le monde que vous pouvez visiter gratuitement en ligne

15 musées à travers le monde que vous pouvez visiter gratuitement en ligne

Lorsque vous visitez une nouvelle ville, il semble que le temps ne soit jamais suffisant. Il y a toujours quelque chose que vous avez manqué - un musée qui était déjà fermé, un restaurant qui était complet, un monument qui était situé trop loin du centre. Ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose - car cela vous donne une raison de revenir. Vous ne pourrez peut-être pas retourner dans ces villes pour le moment… ou le pourriez-vous? Dans cet article, nous vous présentons environ 15 musées que vous pouvez visiter directement de chez vous. Vous n'avez pas besoin de quitter votre maison, vous avez simplement besoin d'une connexion Wi-Fi. en savoir plus

Guide de voyage pendant la quarantaine

Guide de voyage pendant la quarantaine

Voici nos 10 recommandations sur la façon de rester occupé et de profiter de votre séjour à la maison si vous ne voyager pas. en savoir plus

Voir plus d'articles >